Genèse du projet

La genèse du projet en quelques dates

Courant  2015 :  Rejoindre le quartier Ferrié

l’association Partage décide de transférer son siège et sa permanence dans un nouveau quartier sur Laval : le quartier Ferrié

L ‘objectif de ce changement:
→ Aménager dans des locaux plus adaptés
→ Se rapprocher des services de l’économie et de l’emploi présents sur le site
→ Rechercher de nouveaux supports d’activité dans un quartier en plein développement

Très rapidement,  en préparant son arrivée sur le site, l’association identifie différents  besoins à destination des usagers du site composé en majorité d’étudiants et de stagiaires (prés  de 600) et de nombreux  salariés.

 

Février 2016 : l’enquête

Afin de vérifier les besoins repérés, Partage lance une  enquête  à destination des usagers du site : 320 personnes répondent à l’enquête

Des éléments forts apparaissent :
·                     Population: 73% féminine; étudiants et stagiaires de la formation professionnelle: 52 %.
·                    Fréquence sur le site: 95 % des personnes disent être présents 5 jours/semaine.
·                    Type et mode de restauration: A emporter, à consommer sur place en «assis/debout» ou en restaurant: les avis se partagent en fonction des âges et des statuts professionnels.

La plupart des consommateurs potentiels souhaitent des tarifs modestes allant de 3 à 8 € le repas.

Un cadre accueillant est sollicité: accès internet, musique d’ambiance, terrasse extérieure, livres et revues, panneaux d’informations…

·                    D’autres services sont souhaités : Dépôts et retraits de colis (129 réponses); paniers de légumes (110); nettoyage véhicules (34)……

Et des usagers ou clients prêts à s’engager sur une utilisation régulière des services proposés (187 personnes), apporter une aide bénévole ( 37)…

 

Mars 2016 : De l’élaboration du Projet…

L’association engage alors des recherches sur les différents aspects relatifs à la création d’une structure de services qui se doit d’être en accord avec son objectif: l’insertion par l’ activité économique des personnes éloignées de l’emploi. C’est à dire:

  • Acquisitions de compétences spécifiques (initiation, apprentissage, voire professionnalisation, dans une activité de restauration et/ou de service;
  • Développement du lien social (accueil et échanges avec des publics différents/ association du public à la démarche…) favorisant le processus d’insertion
  • Recherche de partenariat avec le secteur commercial de la restauration et du service afin de favoriser le parcours d’insertion pour les salariés

L’association est également sensible à une démarche qualité, par exemple: produits locaux issus de la filière courte.

Un tel projet nécessite des connaissances variées – à acquérir ou à parfaire- , des contacts à prendre, de partenaires à trouver ,et ce à plusieurs niveaux : économique, technique, financier.

Des actions, nombreuses, sont alors menées: rendez-vous, réunions, visites, collaborations, rencontres avec des professionnels à qui des prestations sont demandées :

Prestataires en restauration (Laval, Le Mans, Paris), cabinet d’expertise comptable (Bonchamp), partenaires financiers (FONDES, Créavenir, Crédit Coopératif) Bureaux d’études techniques(Laval), services d’urbanisme (Laval) et Laval Mayenne Aménagement.

Dans le cadre du Projet de Territoire, des réunions ou consultations se développent avec l’État, le Conseil Départemental, Laval Agglomération, , Pole Emploi, le PLIE, les écoles, services et associations présentes sur le Quartier … et la Ville de Laval qui accepte de nous mettre à disposition un bâtiment, particulièrement bien situé sur le quartier….l’ancien mess des sous-officiers

 

Décembre 2016 : …à la naissance d’une nouvelle association

La mise en œuvre d’un tel projet nécessite d’être portée par une structure expérimentée et adaptée. Si Partage participe à sa création et à son soutien, elle ne peut fiscalement porter ce projet.

Après analyse des différentes aspects et possibilités, au regard de la double mission (économique et sociale), le statut associatif est retenu pour porter l’Entreprise d’Insertion qui se présente comme étant le modèle économique le plus pertinent.

En effet, ce type de structure produit des biens et services dans le secteur concurrentiel tout en accompagnant les personnes en difficultés.

L’Association de Développement d’Activités Sociales et Solidaires (ADASS) est créée en décembre 2016 (N° W532003438  J.O. du 14 janvier 2017)

Son action portera dans un premier temps sur la création du restaurant d’insertion solidaire. Les autres services proposés sur le quartier pouvant être assurés par l’association PARTAGE.